Corse du Sud en 3 jours


Plage d'argent

N’ayant d’autres choix que d’annuler notre périple en Indonésie cet été 2020 à cause du COVID, nous avons décidé de découvrir notre beau pays. Après avoir écouté les avis de notre entourage, nous avons décidé de nous rendre sur l’île de beauté pour y passer quelques jours. Notre périple devait initialement s’étendre sur 1 semaine mais notre compagnie aérienne en a décidé autrement… Nous sommes arrivés dans la nuit du mercredi 22 juillet et nous sommes rentrés dimanche 26 juillet au matin.

Nous avions donc 3 véritables jours sur place. Vous devez vous en douter, notre itinéraire est donc très chargé mais il nous a cependant permis de voir énormément de choses.

Jour 1


Comme nous sommes arrivés à plus de 22h à l’aéroport d’Ajaccio, nous avons préféré louer un appartement sur Airbnb à proximité de l’aéroport. Cet appartement ne vaut pas le coup que nous en parlions puisqu'il ne nous a servi qu'à nous reposer quelques heures avant de partir explorer l'île.

L'eau limpide de la plage d'argent

Le lendemain matin, départ pour la plage d’argent à 8h pétantes pour avoir la plage pour nous (30 minutes de route depuis l’aéroport d’Ajaccio). On peut profiter de ce spot magnifique avec des rochers posés dans l’eau d’une rare beauté. L’eau est transparente et très calme. Vous pouvez en profiter jusqu’à 11h15, ensuite la plage se remplit et devient moins agréable. Nous en avons profité pour prendre la route en direction de la plage de Cupabia (environ 40 minutes de route).

Avant de rejoindre la route, on a fait un petit arrêt pour se restaurer dans un petit restaurant, le U San Matteu, dans le village de Serra-di-Ferro. Ce restaurant se situe à seulement 10 minutes de la plage de Cupabia. On y mange une cuisine simple mais c’est largement suffisant pour un midi. On est servi très rapidement et il faut compter 12€ pour une pizza donc assez économique. Une fois le repas avalé nous voilà repartis à la découverte d’une nouvelle plage.

Plage de Cupabia

La plage de Cupabia est très occupée l’après-midi mais en longeant la plage vers la gauche pendant 10 min, on accède à une petite anse abritée par de beaux rochers. On profite donc d’un espace paradisiaque isolé du reste de la plage. Nous étions vraiment seuls, ce qui est particulièrement agréable et rare en plein après-midi en Corse. Nous avons observé en partant un espace qui semble similaire à l’extrême opposé (donc en longeant la plage vers la droite).


Les deux plages que nous avons pu faire lors de cette première journée étaient vraiment incroyables. Il y a des plages encore plus belles mais honnêtement vous n’en serez absolument déçus. Après avoir bien profité de ces deux spots incroyables il était temps de découvrir notre hôtel pour ce séjour. Depuis la plage de Cupabia, l’hôtel qui se situe à Porto Pollo est à tout juste 15 minutes de route. Totalement épuisés de cette journée, nous avons mangé directement à l’hôtel.


Jour 2


Départ pour la plage de la Rondinara à 8h30 (80km en 1h30 depuis Porto Pollo). La plage dispose d’un parking payant. Vous n’avez pas le choix, il faut payer pour y accéder. C’est un peu aberrant car le parking n’est pas entretenu et n’offre aucun service, même pas la surveillance... Il faudra débourser 5€ par véhicule (carte acceptée).

Plage de la Rondinara

La plage est vraiment incroyable, sa réputation est totalement justifiée. L’eau est turquoise, une véritable carte postale. Nous sommes arrivés vers 10h et il y avait déjà beaucoup de monde. Si vous souhaitez profiter de la plage totalement seul, il faut la longer vers la droite pendant 10-15 minutes. Il faudra grimper un peu mais rien de bien compliqué même si vous êtes chargés. Cela vaut vraiment le coup car vous aurez accès à des petites criques avec une eau turquoise. Prenez tout de même des chaussures pour y accéder. La petite marche en vaudra la chandelle, l'eau y sera plus jolie et la plage moins fréquentée.


À 13h30, nous sommes partis en direction d’une autre plage, Palombaggia, qui se situe à 30 minutes de la Rondinara. Encore une fois vous serez dans l’obligation de payer un parking pour 0 service. Cette fois-ci le montant est de 3,50€ en espèce. Cette plage ne vaut vraiment pas le coup et nous ne sommes presque pas restés, juste le temps de manger notre pique-nique pour repartir en suivant. La plage est bondée de monde, l’eau n’est franchement pas très belle et le sable est plein d’algues. Nous sommes partis malgré tout à l’aventure en longeant la plage, escaladant des rochers afin de trouver un coin de paradis. Nous n’avons trouvé que des algues… Franchement si vous n’avez que peu de jours en Corse ne faites pas cette plage car à seulement 20 minutes vous trouverez une plage paradisiaque, très certainement notre préférée de tout le séjour, la plage de Santa Giulia.

Plage de Santa Giulia

Le parking à Santa Giulia est payant (5€) comme pour beaucoup de plages en Corse. On commence à s’y habituer même si on ne comprend pas trop l’intérêt (si ce n’est pour se faire de l’argent facilement). Une fois que vous accèderez à cette plage, vous verrez vers votre gauche des rochers dans l’eau (un vrai spot à photo). Nous nous sommes installés derrière ces rochers car il y a des mini-plages moins fréquentées. Attention cette plage est extrêmement fréquentée mais on comprend pourquoi lorsque l’on voit la beauté des lieux. C’est notre coup de cœur des plages de Corse donc s’il faut choisir une et une seule plage c’est bien celle-là. Nous y sommes restés jusqu’à 19h30 et on a eu raison car à partir de 18h, la plage se vide et vous pouvez profiter des lieux presque seuls. C'est grâce à cela que nous avons pu profiter du lieu pour nos photos sans avoir à passer par la case Photoshop... ;)

Coucher de soleil à Bonifacio

Vers 19h30 nous sommes partis en direction de Bonifacio. Il faut compter 30 minutes de route pour y accéder. Nous vous conseillons de vous garer au parking 6 sur la haute ville de Bonifacio car vous aurez une vue imprenable. Vous pourrez admirer un magnifique coucher de soleil sur la ville depuis cet endroit. C’est vraiment magnifique, très certainement le plus beau coucher de soleil que l’on ait pu voir. Après avoir admiré ce spectacle, nous nous sommes promenés dans le centre de Bonifacio. On peut vous affirmer que cette ville est vraiment charmante. Vous y trouverez de nombreux restaurants, bars, glaciers et boutiques.

Le parking à Bonifacio est extrêmement cher, pour 3 heures nous avons payé près de 10 euros si ma mémoire est bonne… Vers 23h, nous avons repris la route en direction de notre hôtel. Pour retourner sur Porto Pollo il faut compter 1h30.


Jour 3


Départ pour Bonifacio à 9h00 afin de prendre un bateau et se lancer à la découverte des îles Lavezzi. Après 1h30 de route, il faudra se garer au parking le plus proche du port car la société SPMB se situe vraiment au niveau du port. Il ne s’agit pas d’une boutique mais d’un point de vente face au port. Prévoyez un pique-nique que vous emporterez car il n’y a absolument rien sur l’île. D'ailleurs, un parasol pourrait être un objet vite indispensable sur l'île ! Pour la traversée, il faut compter 37€/personne pour le circuit 2 qui comprend le trajet vers les îles Lavezzi et une visite d’une heure sur le retour avec un guide. La visite guidée est vraiment excellente et de nombreuses informations sont données. Le guide est très sympa et nous a fait passer un très bon moment. Il y a des départs toutes les 30 minutes à partir de 9h30 pour l’aller, en revanche pour le retour il y a 1 bateau/heure jusqu’à 18h30.

Ouvrez les yeux, vous êtes dans un aquarium !

Après 30 minutes de bateau, nous voilà sur les îles Lavezzi. Une fois débarqués, il faut suivre le sentier pour accéder à une crique. Comme il y en a plusieurs, à vous de faire un choix. Dans tous les cas, l’eau de cette zone naturelle protégée est turquoise et les poissons y sont en quantité. Nous avons fait le choix de ne pas suivre la foule de notre bateau afin d’éviter un attroupement trop important. Une fois sur le sable, nous nous sommes rapidement mis à l’eau pour découvrir les fonds marins. Difficile d’être déçu car nous avions l’impression de nager dans un aquarium tellement les poissons étaient en nombre important ! L’équipement indispensable pour passer une journée incroyable : masque, tubas, crème, parasol, pique-nique.


Nous avons repris le bateau à 15h30 et avons profité de merveilleux paysages et des explications du guide pendant 1h. Une fois sur la terre, on a vite repris la voiture en direction des cascades de Purcaraccia. Il faut utiliser Google Maps pour s’y rendre (le lieu est référencé sur cette application contrairement aux autres). Sur Google Maps il faut entrer : Rando bassin eau Purcaraccia.

Après 1h30 de route depuis Bonifacio, vous arriverez dans un virage en épingle où il faudra se garer et suivre le sentier (non balisé). On peut décomposer la randonnée en 2 étapes, la première étant à notre sens plus complexe que la seconde. Pour cette randonnée il faut compter 45 minutes de marche avec un bon rythme.

Les cascades de Purcaraccia

Nous avons commencé la randonnée un peu tard (18h30) et nous avons eu très peur d’être dans l’obligation de faire le retour dans le noir (ça n’a pas été le cas)…. À refaire, nous la commencerions un peu plus tôt, vers 17h. Pas plus tôt car c’est un lieu très apprécié donc avec du monde. Plus on y arrive tard moins il y a de monde et dans notre cas il n’y avait personne.

Étape 1 : Pendant toute cette partie, vous longerez le côté droit de la rivière. S’il y a bien un conseil que l’on peut vous donner, c’est de toujours rester à droite lorsque vous aurez un doute. Cette première étape est la plus longue. Pendant 10 minutes vous serez sur un véritable sentier, puis le sentier deviendra plus aléatoire avec des moments sur des rochers. Il faut continuer à droite jusqu’à atteindre la rivière que vous traverserez sans vous mouiller (il y a des rochers très stables). Pour cette première étape nous avons mis environ 25 minutes.

Étape 2 : Après avoir traversé la rivière, vous la longerez par la gauche. Un conseil car nous nous sommes trompés, il ne faut jamais quitter le sentier et toujours aller à gauche lorsque vous aurez un doute. Il ne faut pas redescendre trop vite car à un moment on entend de l’eau et il ne s’agit que d’une petite cascade. Vous n'êtes plus qu'à 5 minutes des merveilleuses cascades !

Après 45 minutes de marche, vous pouvez enfin profiter d’un lieu magique avec des toboggans naturels d’une rare beauté. Les petits comme les grands peuvent s’amuser. Après l’effort le réconfort comme on dit ! L’eau est vraiment magnifique même si elle est un peu froide. Ce paysage est incroyable et vaut vraiment le coup. On a failli l’enlever de notre itinéraire et finalement il s’agit de la plus belle chose que l’on ait pu voir en Corse. Nous vous conseillons donc d'y consacrer une partie de votre séjour, vous ne le regretterez pas.

Après cette très longue journée, il était temps de rentrer se reposer un peu avant le grand départ. Jusqu’à Porto Pollo il y a 1h30 de route.


Notre hébergement


Nous nous sommes arrêtés à l’Auberge Kallisté à Porto Pollo pour notre séjour en Corse. Nous avons passé 3 nuits dans cet établissement et avons absolument tout apprécié. Il faut savoir que cet hôtel dispose d’un écolabel et s’engage donc dans une véritable démarche écologique. Ce label impose aux établissements détenteurs un cahier des charges visant à réduire les déchets, la consommation en eau, en électricité, etc. Ce que nous pouvons dire aux personnes sensibles à l’écologie c’est que cet établissement ne fait pas ce que l’on pourrait appeler du « greenwashing » mais s’engage véritablement pour l’environnement. En allant plus loin, il faudrait même créer un label plus contraignant au niveau européen pour que des établissements comme l’Auberge Kallisté puissent se démarquer des autres. En effet, cet établissement va plus loin que ce que lui impose l’écolabel européen. Il ne s’agit pas de dresser une liste des actions mises en place mais d’en citer quelques-unes d’importantes :

- Petit-déjeuner zéro déchet

- Potager personnel totalement naturel permettant au restaurant d’être presque autonome en fruits et légumes.

- Réutilisation des serviettes de table possible pendant le séjour afin d’éviter de les laver inutilement. Il ne s’agit pas d’une obligation mais les clients sont encouragés à le faire.

- L’hôtel met à disposition des clients de l’eau plate et de l’eau gazeuse filtrée par leurs propres soins.

Auberge Kallisté

On sent véritablement que les propriétaires et le personnel sont formés et sensibles à l’écologie. C’est vraiment très appréciable. De plus, l’ensemble du personnel agit avec beaucoup de professionnalisme. La qualité de ce service nous laisse à penser que nous sommes dans un grand établissement tout en ayant une dimension humaine que l’on perd dans certains 4*.

L’établissement compte 18 chambres dont certaines avec vue sur mer et dotées d’un balcon où l’on peut se faire apporter le petit-déjeuner sans supplément. Ce petit-déjeuner, facturé 12€/personne est zéro déchet et composé de produits de qualité. La qualité et la quantité sont au rendez-vous. Après ce petit-déjeuner vous pouvez partir tranquillement découvrir de très belles plages sans vous soucier de votre appétit. Il est suffisamment copieux pour ne pas manger avant 14h. Les chambres sont très bien équipées, très propres et offrent une literie de qualité. Le balcon permet d’apprécier la mer qui se situe à 1 minute à pied (il suffit de traverser la route pour y être). Le minibar est systématiquement rechargé gratuitement en eau fraiche, ce qui est très appréciable lorsque l’on rentre d’une longue journée.

L’hôtel comprend un restaurant ouvert aux clients de l’hôtel et au public. Il est donc important de réserver pour avoir une table. Le menu proposé est à 33€/personne et ne comprend que 3 entrées, 3 plats, 3 desserts. Il est très rassurant d’avoir une petite carte car cela suppose que tout est fait maison. Étant végétariens, nous l’avons indiqué au chef de salle qui après consultation du chef nous a immédiatement proposé un menu végétarien de grande qualité. Cette réactivité nous montre à quel point il s’agit d’un vrai chef qui connait son métier et sait mettre en valeur des légumes. Bravo pour la qualité des plats servis.

Vous l’aurez compris nous avons passé un excellent séjour dans ce superbe établissement que l’on ne peut que vous conseiller. En attendant de réserver, nous vous offrons ces quelques instants de rêve à l'Auberge Kallisté en vidéo.


Et comme toutes les bonnes choses ont une fin, nous voilà repartis sur le continent pour continuer d'explorer notre belle France. Cependant, nous nous sommes promis de retourner explorer la Corse avec un peu plus de temps et surtout, à la découverte d'endroits insolites !

531 vues

© 2020 by 2bags2guys. Heartmade - Contact - 2bags2guys@gmail.com - Perpignan

  • Facebook - White Circle
  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Icône YouTube